Articel Ouest France 7 nov

 

Lizio. L’enseignante devient céramiste et s’installe ici

 Installée à l’étage d’une longère rénovée, Pascale Janet semble apaisée dans son atelier de céramiste. Un espace de travail lumineux qui s’ouvre sur une nature belle et généreuse.

« Quand j’ai visité cette maison, j’ai tout aimé ! » Cette longère, adossée à des champs cultivés, s’ouvre sur un petit bois de feuillus. Pour Pascale Janet, ce havre de paix a constitué un retour au bonheur : « Ça m’a sauvé de mes angoisses d’enseignante. »

Cette professeure des écoles en région parisienne ne regrette pas son changement de vie : « Je n’en pouvais plus des contraintes, des évaluations, des interdits. J’aimais mon métier mais ras-le-bol de l’institution. » Les raisons qui l’ont poussée à partir sont nombreuses : classes surchargées, personnels réduits, budget insuffisant, rythmes scolaires qui changent chaque année…

Après une mutation près de Poitiers, Pascale s’interroge vraiment sur son avenir. « Malgré tout, j’aimais enseigner, j’aimais le regard des enfants, leur fraîcheur, leur candeur mais les conditions dont je disposais m’étaient devenues insupportables. Je n’avais plus l’énergie pour continuer. »

« J’avais envie d’une autre vie »

Passionnée de poterie, elle se lance dans une nouvelle aventure. Avec bonheur et envie. Elle fait des stages et crée sa microentreprise Terra Manusia « avec l’envie de vivre une autre passion et de donner un nouveau sens à ma vie. » Lors d’une escapade en Bretagne, elle tombe sous les charmes des villages bretons. « Je voulais une maison de caractère, lumineuse, au calme, avec de grands espaces. » Elle l’a découverte à Lizio au village Les Déserts. « Alors j’ai tout quitté et mes enfants ont compris ma démarche. » Début 2018, elle s’installe dans sa longère qu’elle rénove. « J’ai refait le sol, les murs, les enduits. » Ça lui a demandé de nombreux mois et beaucoup d’énergie « mais ça été une thérapie salvatrice. »

« J’ai conservé le goût de transmettre »

Au printemps 2019, elle ouvre enfin son atelier de céramiste et réalise ses premières créations. Épurées, originales et pleines de douceur. « Le contact de la terre est une autre façon de se ressourcer, de méditer, de se centrer sur l’essentiel. »

 

Ainsi apaisée, Pascale retrouve le goût de transmettre et propose désormais des stages de découverte adultes ou en famille, des goûters anniversaire, des cours pour enfants « afin de leur faire découvrir la joie du façonnage de l’argile et les laisser exprimer leur créativité. Je travaille également sur demande en fonction des envies de mes clients. » Elle propose un gîte attenant pour 4 à 6 personnes pour accueillir ses stagiaires ou pour d’autres visiteurs afin qu’ils profitent des joies du golfe et des douceurs de la forêt de Brocéliande.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0